mercredi, 24 mai 2017
A+ R A-

Edito

Cher-e-s Ami-e-s

L’été a été marqué par des événements tragiques, qui nous confortent dans l’impérieuse nécessité de continuer à nous investir dans un projet d’éducation à la citoyenneté, contribuant à une société plus humaniste et plus solidaire.

Eté douloureux également pour notre mouvement avec la disparition d’un militant de longue date, très fortement engagé, Michel Ogier. L’USEP nationale était présente à ses obsèques le 27 juillet. La famille n’a pas souhaité de prise de parole officielle, néanmoins nous nous attacherons à lui rendre hommage au sein du mouvement.

Une nouvelle saison s’amorce et nous la souhaitons riche de projets mêlant activités associatives et rencontres sportives.

Ce début d’année scolaire verra la finalisation du projet de mandature qui fait l’objet actuellement d’une construction collective. D’abord au sein du Comité Directeur puisque deux journées de séminaire ont été consacrées à la réflexion sur les grandes orientations du projet, mais également au sein du réseau par le biais d’une démarche contributive : les réponses des départements suite à une consultation autour de trois questions ont permis d’enrichir et de conforter ces orientations.

Cette démarche contributive se prolongera par l’implication de personnes ressources issues des associations USEP qui auront la possibilité de s’engager aux côtés des élus pour atteindre les objectifs de ce projet.

Pour lors, les grandes régions font l’actualité puisqu’elles s’organisent dans la fusion-absorption ou la fusion-création. Mais ce qui ressort des premières réunions c’est avant tout la place primordiale de la rencontre, l’échange de pratiques, d’expertise ou la mutualisation de savoir-faire entre des territoires riches d’expériences usépiennes très diverses.

L’accompagnement du national dans la mise en œuvre de la structuration régionale reste une priorité, qu’il soit technique, humain ou financier. À ce titre il est envisagé de revisiter les dotations financières départementales et régionales afin qu’elles s’adaptent au mieux aux réalités de terrain et favorisent le projet de développement de chaque échelon.

En tant que mouvement complémentaire de l’école, nous devons comme chaque année, promouvoir le sport scolaire et prendre toute notre place dans la poursuite de la refondation de l’école. Ainsi chaque projet USEP doit rendre lisible le lien avec les compétences EPS, l’apprentissage associatif et le parcours citoyen.

Cette année, l’accompagnement du national portera plus précisément sur le développement d’une réflexion sur la place de l’USEP au sein du nouveau cycle 3 et sur l’articulation entre projet d’école, projet USEP et projet éducatif de territoire.  Il prendra la forme d’apports en termes de contenus pédagogiques, de mutualisation d’expériences de terrain et de communication.

En tant que fédération sportive scolaire, l’USEP s’est engagée à soutenir la candidature de Paris aux Jeux 2024, tout en étant consciente que les jeux olympiques et paralympiques qui sont en phase de s’achever apportent leur lot d’émotions, de prouesses, de performances mais aussi parfois leur lot de questionnements quant à la réaction des spectateurs, la révélation de tricherie par dopage, le coût financier difficilement maîtrisable impactant un déroulement optimal des Jeux Paralympiques.

Après « l’année du sport de l’école à l’université » le ministère de l’éducation nationale a souhaité poursuivre la promotion du sport scolaire en lançant une « année de l’olympisme » en lien avec la candidature de Paris aux JO 2024.

Ainsi la Journée Nationale du Sport Scolaire du 14 septembre prochain en marquera le début quand la journée de l’olympisme du 23 juin en marquera la fin. Entre temps, tout projet alliant promotion physique et approche olympique obtiendra une labellisation du ministère. La « semaine de l’olympisme » en janvier sera l’occasion de mettre en valeur les rencontres sportives USEP dès lors qu’elles illustreront le lien avec l’olympisme.

Un travail de réflexion sur les valeurs de l’olympisme à partir de l’organisation d’une rencontre sportive associative peut permettre d’analyser le rôle des sportifs, des organisateurs et des spectateurs. C’est pourquoi nous vous proposons de relayer le message de communication suivant au  moyen de différents supports :

L’USEP : des rencontres équitables, épanouissantes, inclusives…

…pour les enfants de l’école d’aujourd’hui, futurs acteurs des Jeux de Paris 2024 : athlètes, organisateurs, spectateurs.

Je souhaite que ces grandes perspectives ainsi définies favorisent la poursuite de l’action de l’USEP, à tous les échelons, en mobilisant l’ensemble des  acteurs autour de projets sportifs associatifs qui contribuent à la formation d’un citoyen sportif pour une société humaniste, laïque et fraternelle.

Bonne rentrée à tous

 

Véronique MOREIRA

Présidente de l'USEP

Submit to FacebookSubmit to Twitter